Home » A visiter, Featured, Voyage d'affaire

La Défense – Paris

21 janvier 2009 No Comment

la defenseLa Défense est le quartier des affaires de Paris. Les quartiers boursiers et les grandes entreprises y ont également élu domicile à cause de ses locaux spacieux au loyer accessible mais aussi à cause de son organigramme fonctionnel hors pair.

Le quartier de la Défense a vu le jour en 1958, sous la présidence du Général De Gaulle. Soucieux d’avoir un quartier plus accessible qui témoigne de l’avancée économique de son pays, le chef d’Etat a sollicité la construction d’un quartier différent de tous ceux qu’on voyait à Paris. La Défense, qui a tiré son nom d’un monument rappelant la guerre de 1870, a alors vu le jour. C’est le prolongement des Champs-Elysées et du Louvre. Il est limité par le pont de Neuilly et la Grande Arche de la Défense. Au départ, il englobait Courbevoie, Nanterre et Puteaux mais, en 2000, Nanterre quitta le groupe pour rentrer dans un autre programme de développement.

L’Etablissement Public pour l’Aménagement de la Défense

L’EPAD a été créé en 1958 pour aménager le quartier de la Défense. Son but est d’offrir un organigramme fonctionnel où pourraient se mêler des immeubles d’habitations ainsi que des bureaux. Il a aussi pour rôle de gérer et d’animer la ville. Pour arriver à ces buts, le quartier de la Défense a connu plusieurs transformations majeures depuis les années 1950 jusqu’à maintenant. Des bâtiments, modernes à leur époque respective, témoignent de l’attention portée à ce quartier au fil du temps.

Au début, le quartier n’était occupé que par les industries lourdes mais, le secteur tertiaire a conquis petit à petit le cœur du quartier en délaissant les lieux qui les abritaient auparavant comme le quartier de la Bourse et d’autres. Le quartier est cependant passé par des périodes de vaches maigres : les bureaux ont été inoccupés durant quatre ans. L’EPAD a dû renouveler ses offres et les adapter aux situations de crise mondiale pour pouvoir garder les habitants et les entreprises qui ont élu domicile sur ses terres.

Dans le cadre de ses attributions, l’EPAD, par le biais de son directeur général, a lancé le projet « La Défense 2015 » qui consiste à rénover les bâtiments anciens et à en construire de nouveaux pour accueillir aussi bien des entreprises que des habitants et pour faciliter aussi l’accès des moyens de transports dans le quartier, favorisant ainsi la mobilité des Défensois. Les nouvelles surfaces destinées aux bureaux sont de l’ordre de 450 000m² et 100 000m² pour les appartements. Ce projet a pour objectif de promouvoir l’installation des entreprises étrangères sur le sol français et vise aussi la baisse du coût de l’immobilier.

La Défense, une merveille architecturale

Depuis sa création en 1958, La Défense a toujours misé sur l’audace des architectes pour remplir les 160 ha qui lui ont été alloués. Partant de cette idée, ce n’est pas une surprise de constater que le premier bâtiment qui a succédé aux fermes et aux hangars industriels de l’époque ait été le Centre des Nouvelles Industries et Technologies. Le CNIT est le fruit de la collaboration des architectes Jean de Mailly, Bernard Zehrfuss et Robert Camelot. Cet imposant bâtiment a été inauguré par le Général De Gaulle lors des Floralies qui se tenaient cette année-là. Le CNIT a été le premier de la première génération des bâtiments construits à la Défense et aussi celui a avoir bénéficié d’une rénovation en 1989. Les bâtiments construits entre 1958 et 1970 respectent des mesures uniques : 42 mètres sur 24 pour une hauteur moyenne de 100 mètres. La surface habitable proposée était de 30 000m² par bâtiment. Parmi les plus populaires de ces bâtiments, on peut citer les tours Esso et Nobel qui ont été érigées sous la direction de Jean de Mailly.

Les tours de la deuxième génération ont, quant à elles, vu le jour entre 1970 et 1980. En pleine crise pétrolière, la plupart d’entre elles sont restées inoccupées durant une période assez importante. La tour Fiat, avec ses 148 mètres de hauteur et ses 44 étages, est la digne représentante de cette génération. Pour rattraper le déficit économique causé par la crise, l’EPAD a lancé un concours en 1980 pour redorer le blason de la Défense. A l’issu du fameux « Tête Défense » de 1982, la Grande Arche voit le jour et devient l’emblème du quartier. Deux ans auparavant cependant, la troisième génération de bâtiments de la Défense s’est manifestée. Ces nouveaux bâtiments auguraient un futur prometteur à l’instar des Quatre Temps qui a reçu le titre du plus grand centre commercial européen à l’époque. La tour Total des architectes François Jullien et Roger Saubot, construite en 1985 et la Tour T témoignent de cette époque.

Dans le cadre du projet « La Défense », les bâtiments de la quatrième génération sont en train de poser leurs pierres. Ces nouvelles constructions auront le panache nécessaire pour attirer les visiteurs ainsi que les investisseurs étrangers mais les anciennes tours n’auront rien à les envier.

A proximité du quartier de La Défense, pour vos rendez-vous d’affaire se trouvent de nombreux Hôtels. L’Hôtel de Banville est un hôtel 4 étoiles proche de La Défense, à 10 minutes en métro (ligne 1 depuis la station Porte Maillot), qui allie charme, équipement et accueil, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Ci-dessous, la situation de l’hôtel par rapport à La Défense.


Agrandir le plan

Ajoutez un commentaire

Ajoutez un commentaire ou un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi suivre les commentaires via RSS.

Soyez sympa, restez courtois et pas de spam.

Vous pouvez utiliser les tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec Gravatar. Pour créer votre Gravatar personnalisé, enregistrez-vous sur Gravatar.